• Des eaux usées à l’énergie en 5 étapes

    Découvrez en images comment les eaux usées générées par les habitants de Strasbourg et de son agglomération deviendront demain une source d'énergie renouvelable pour le territoire. Lire la suite
  • Le projet Biovalsan
    Par nature, pour demain…

    Grâce au projet pilote Biovalsan, il devient possible pour la première fois de transformer les eaux usées d’une agglomération en une ressource énergétique verte et renouvelable : le biométhane. Lire la suite
  • La subvention européenne LIFE+

    L'objectif général de LIFE+ est de contribuer à la mise en œuvre, à l'actualisation et au développement de la politique et du droit communautaires en matière d'environnement et notamment à l'intégration des préoccupations environnementales dans les autres politiques. Lire la suite
  • Le biométhane ou Bio CH4

    Le biométhane (ou bio CH4) est un gaz combustible issu de la transformation de matière organique par un processus de digestion en absence d'oxygène (anaérobie). Constitué à au moins 97% de méthane (CH4), le biométhane possède des caractéristiques et propriétés physico-chimiques identiques au gaz naturel. Lire la suite
  • Le projet Biovalsan est emblématique d'une logique d'aménagement durable et d'éco-urbanisme.
    Lire la suite

    Enjeux & Stratégie

  • Le biométhane (ou bio CH4) est un gaz combustible issu de la transformation de matière organique par un processus de
    Lire la suite

    Bio CH4

  • Le bio-CO2 (ou CO2 biogénique) est un sous-produit de la production de biométhane.
    Lire la suite

    Bio CO2

  • LIFE+ est l'instrument financier de l'Union Européenne pour la protection de l'environnement et le développement durable. L'objectif général de LIFE+
    Lire la suite

    Life +

  • La Communauté Urbaine de Strasbourg poursuit des objectifs ambitieux sur le plan environnemental, avec notamment un Plan Climat dépassant de
    Lire la suite

    Presse & Médias

  • Valoriser les boues de station d’épuration pour amorcer la transition énergétique à l’échelon local Biovalsan est un projet pilote de transformation en biométhane
    Lire la suite

    Institutionnels

  • Le projet Biovalsan vise à qualifier les composants du biogaz produit à partir des boues de station d'épuration d'une agglomération de 500.000
    Lire la suite

    Scientifiques

Espace institutionnels

Valoriser les boues de station d’épuration pour amorcer la transition énergétique à l’échelon local

Biovalsan est un projet pilote de transformation en biométhane du biogaz produit à partir des eaux usées de la Communauté Urbaine de Strasbourg. Ce biométhane sera réinjecté dans le réseau de gaz de Réseau GDS pour devenir une nouvelle source d’énergie verte et renouvelable.

Le projet Biovalsan est soutenu par l’Union Européenne à travers son programme LIFE+.

Grâce à ce soutien, le projet va permettre de faire progresser plus rapidement l’ensemble de la filière biogaz, puisque le financement accordé servira en grande partie à réaliser des études et analyses sur le biométhane produit, et permettra de faire progresser la connaissance scientifique globale sur ce sujet. En contrepartie du soutien Life+, l’Union Européenne a confié à Biovalsan un cahier des charges très précis qui comprend notamment des analyses, et une communication régulière sur l’avancement du projet.

Le porteur du projet Biovalsan devant l’Union Européenne est Lyonnaise des Eaux, accompagné de ses partenaires Degrémont Services, Réseau GDS, et les laboratoires Eurofins et SGS.

Chaque partenaire apporte son expertise pour la réussite du projet :

  • Lyonnaise des Eaux, pour l’exploitation de station d’épuration complexe
  • Degrémont Services, pour les travaux et l’ingénierie nécessaires à l’éaboutissement du projet
  • Réseau GDS, pour la réinjection du biométhane produit et sa commercialisation en gaz de ville
  • SGS et Eurofins, pour les analyses laboratoire et l’amélioration de la connaissance de la filière Biogaz

Le projet Biovalsan permettra de diminuer l’empreinte environnementale de la station d’épuration de Strasbourg-La Wantzenau de 66%, et donc :

  • de dépasser plus de 2 fois l’objectif 2020 de la ville de Strasbourg (réduire de 30% les émissions de CO2) avec 5 ans d’avance
  • d’atteindre 90% de l’objectif 2050 du Pack Energie Européen (Facteur 4) avec 35 ans d’avance

 Le projet Biovalsan constitue ainsi une contribution majeure aux objectifs du Plan Climat Territorial de la Ville et Communauté Urbaine de Strasbourg.

suez-environnement newR-GDSlogoeurofinslogo sgs

Save